Le blog voyage de Clo & Mich

All about our future trips

Jour 17 Bis – Prêt pour Pékin Express July 12, 2010

Filed under: Thailande,Voyage — mitchb2102 @ 11:14 pm

Où en étions-nous arrivé ? Ah oui, je me souviens.

Nous venons de manger aux chutes d’Erawan et nous montons dans le bus le plus pourri qu’on ait eu jusque là. On a décidé, presque sur un coup de tête, de partir sur les îles dès ce soir !

Nous avons normalement un avion à prendre le 10 juillet à Bangkok mais tant pis, nous sommes le 8 juillet 14h00 et l’envie est là. Seulement voila, on ne sait absolument pas jusqu’à quelle heure il y a des bus pour faire la liaison Kanchanaburi – Bangkok et puis après s’il existe des liaisons Bangkok – Koh Samui. On se dit que ça doit exister mais que pour les heures, ça sera au petit bonheur la chance. Au pire, nous prendrons un taxi pour aller dormir dans Bangkok.

DSC_0334 On monte dans le bus et celui-ci roule à une allure mortelle. Il doit bien faire les 30km/h en descente (il lève toujours son pied de l’accélérateur) et bien faire les 10km/h en montée (il se remet toujours en première). C’est pas gagné, on comptait partir de la GH à 16h mais à cette allure là, on ne sera même pas à 16h à la gare de bus. De là, il faudra prendre un tuktuk pour retourner à notre GH, faire nos sac, payer notre du et repartir à la gare de bus. ça commence déjà plutôt mal.

Je dis à Clo qu’on n’a rien à perdre, que quand j’apercevrai plus ou moins l’endroit où se trouve notre GH, j’irai trouver le chauffeur pour le faire arrêter. Notre GH est située dans une petite rue calme mais le bus roule sur un 2 bandes. Durant le trajet, j’ai compris pourquoi il roulait si prudemment. Il devait faire attention à ne pas écraser un éléphant !!!

Je me lève, prêt à bondir sur le chauffeur. J’ai repéré un endroit pas trop loin de notre point de chute, je sens que notre moment arrive. Là, c’est là ! Je vais trouver le chauffeur et lui demande de s’arrêter et il le fait. Trop gentil :-).

Trop la classe, on a déjà gagné facilement une demie-heure, on commence à remonter la pente. Arrivé à la GH, la dame parlant anglais n’est pas là. Seule une thaï est là. J’essaie de lui expliquer que finalement on part là maintenant tout de suite mais rien n’y fait, elle ne comprend pas. Je devrais peut-être avoir du sang italien, ça me permettrait de pouvoir m’exprimer avec des gestes. Elle prend son gsm et appelle celle qui parle anglais. Le rendez-vous est pris, elle sera là dans 5 minutes.

Il est 15h40, on fonce dans la chambre faire nos sacs. On emballe tout rapidement, je vais trouver la dame et paye 200bahts pour la moitié de la journée mais en prime on aura un taxi gratos jusqu’à la gare. Tout le monde est gagnant.

16h10, on arrive à la gare de bus. Un mec nous saute dessus directement : “Bangkok ? Bangkok ? Bangkok ?” Ouep, on va sur Bangkok, mais on n’est pas bête, il y a différents bus. Je lui demande combien de temps il met et il me répond que ça prendra 2h30. OK, ça roule ! ça nous fera 18h45 à Bangkok, on aura peut-être la chance d’attraper quelque chose là-bas. On va vite acheter nos tickets et on monte dans celui-ci.

Clo et moi, on est trop fiers. On se sent trop comme dans Pékin Express. Lepékin express timing est vraiment parfait, on se sent pousser des ailes. Sauf qu’il y a un hic. Evidemment, tout ne pouvait pas se passer comme ça sans accrocs. Le bus dans lequel nous étions ne prend pas la voie rapide pour Bangkok mais sillonne toutes les petites villes pour déposer tous les élèves, on l’a un peu mauvaise … Mais ce n’est pas tout ! En plus de s’arrêter toutes les 5 minutes pour déposer/embarquer quelqu’un, le bus fait un sale méchant bruit et avance de moins en moins vite.

18h20, dans 25 minutes, en théorie, on arrive à Bangkok. Sauf que Bangkok est encore dans 76kms et que le bus s’est arrêté en plein milieu de la route au feu rouge. Le chauffeur parle en thaï et tous les passagers du bus, je dis bien tous, sortent du bus, montent dans celui à côté et partent !!!

On se trouve donc comme deux c… au fond du bus sans informations sans rien. Je me lève donc car je ne compte pas me laisser faire. Le gars (qui ne parle pas anglais) nous dit qu’il n’y a pas de problème, qu’on sera là dans une heure. Mais il est fou lui, une heure, on sera beaucoup trop tard pour espérer avoir une liaison. Je lui dis donc que c’est pas normal, que le trajet devait prendre 2h30. Il me répond que le bus a un problème. Celui-ci redémarre mais quelques mètres plus loin, il s’arrête de nouveau. Il me dit toujours pas de problème pas de problème sauf que moi je lui dis problème problème. Je lui dis que c’est honteux, que tous les thaïs sont sortis mais que nous, nada ! Et il semble me comprendre malgré que je n’ai pas de sang italien :-). Enfin bref, il a du sentir l’énervement qui nous emparait à Clo et moi et il nous a dégoté un autre bus pour Bangkok au milieu de la route.

1h00, c’est le temps qu’il faudra pour arriver à Bangkok. Ce qui veut dire qu’au lieu d’arriver à 18h45, ça nous fait déjà maintenant en théorie 19h30. On se dit que c’est foutu, les autres équipes arriveront avant nous et on va perdre cette fichue amulette et les 7000€ qui vont avec (cfr Pékin Express)

Le bus roule déjà plus vite que le précédent, c’est bon signe. La dame a l’intérieur parle déjà un peu mieux anglais, c’est également bon signe. Elle nous confirme qu’on sera là vers 19h30. On s’en fout un peu, le moral est au plus bas, la course est perdue. On n’avait pas l’immunité, on n’espère plus qu’une seule chose maintenant, ne pas être les derniers.

19h45, le bus est arrêté à la gare et nous avons nos sacs sur le dos. La dame, très gentille, nous emmène dans la gare des bus pour voir s’il y a des liaisons encore possibles. Car il faut savoir que sur Bangkok, les bus s’arrêtent dans la gare mais à un autre endroit qui ne ressemble en rien aux endroits de départs. Donc pour ceux qui ne connaissent rien (on en fait partie), c’est toujours très galère. Rappelez-vous notre histoire dans la gare Mo Chit.

On arrive à 19h52 à l’achat des tickets et trop bonne nouvelle, il y a une liaison pour Koh Samui de nuit qui part dans exactement 8minutes. On achète les tickets, on va se chercher un petit chocolat au 7eleven et on monte dans le bus.

Celui-ci part et demain matin, 8h00, on sera sur Koh Samui.

On l’a fait, on l’a fait ! Mais quelle aventure quand même. Et quelle chance au final :-). Après une telle aventure, il ne nous reste plus qu’une seule chose à faire, nous inscrire pour de bon à l’aventure Pékin Express.

Le prochain poste sera écrit les doigts de pieds en éventail au bord d’une mer que l’on espère très chaude et peu envahie par les touristes.

Clo & Mich

Advertisements
 

2 Responses to “Jour 17 Bis – Prêt pour Pékin Express”

  1. Kate Baker Says:

    Je me disais bien que vous étiez dans pékin express vous êtes en première page de “Paris Match “avec de gros scandales à vos actifs Bravo les jeunes et Bonne continuation

  2. mummy Says:

    ouf vous y êtes arrivés, je suis en nage pour vous qu’elle épopée (héhé) bravo pour votre débrouillardise
    suis hyper fière et papoutch aussi
    big kissssssssssssssssss


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s