Le blog voyage de Clo & Mich

All about our future trips

Jour 24 – Le Mythique Lumpinee Stadium August 5, 2010

Filed under: Thailande,Voyage — mitchb2102 @ 8:39 pm

Pffffffff, il faut encore se lever tôt. Il est 5h30 et le réveil sonne, ce n’est pas des vacances ça. On vient nous chercher à 6h15 à l’hôtel pour aller chercher le bateau à 7h00 du matin. On arrivera vers 12h00 à l’aéroport de Surathani et notre avion pour Bangkok décollera à 15h40. Encore une fois, c’est le seul truc qu’on a réservé à l’avance et ça ne nous arrange pas du tout. Mais on se dit qu’on va quand même prendre un de nos trois vols en interne.

On mange donc un petit bout avec un couple d’Espagnols rencontré le matin. L’heure passe plus vite ainsi. On attend dans le hall de départ, il fait un froid de canard. Première fois en 24 jours que Clo et moi avons froid. Ils sont fous ces thaïs de mettre la climatisation aussi froide, c’est dingue.

L’avion est là et l’embarquement est en cours. Seulement voila, il pleut. EtantDSC_0008 donné qu’il s’agit un vol lowcost, nous n’avons pas droit à une passerelle pour accéder directement à l’avion bien à l’abris. Non, nous devons marcher sur la piste pour rejoindre celui-ci. AirAsia fournit donc à tout le monde de jolis parapluies rouges flashant. On en voit une multitude sur la piste, telles de petites fourmis marchant à la queue-leu-leu. Finalement le vol se passe sans trop de perturbations. Clo a survécu au vol mais est extrêmement contente d’être au sol.

Nous prenons un taxi et lui donnons la direction à prendre. Nous avons sélectionné le quartier Siam Square. Pourquoi ce quartier ? Parce que d’après tous les calculs scientifiques que nous avons réalisés, calculs confirmés par Thuan, c’est là qu’on sera le mieux pour rejoindre les différents points d’intérêts que l’on veut voir sur Bangkok. Nous nous trouverons à 2 minutes à peine du MBK, 2 minutes également de la station de skytrain (métro aérien).

Le trafic dans Bangkok, c’est une vraie plaie. On a mis presqu’une heure pour arriver à notre GH, la Wendy House. La dame à l’accueil est d’une gentillesse incroyable. Elle termine toutes ses phrases en allongeant au maximum la dernière intonation : “Hellooooooooo, how are youuuuuuuu ? Ahhhhhhh, yessssss. You are welcoooommmme”. Elle me donne un plan et m’explique comment me rendre aux différents points que l’on veut voir et faire. En l’occurrence pour ce soir ça sera au Lumpinee Stadium. Mais qu’est-ce ?

Ceux qui se posent la question devraient avoir honte ! Voila, c’est tout ce qu’il y a à dire. N’importe qui sur terre doit savoir ce que c’est. En plus il y a déjà des photos, vous avez au minimum deviné. Pour ceux et celles qui ne savent pas, c’est le temple de la boxe thaïlandaise ici sur Bangkok. S’il faut aller voir de la boxe en Thaïlande, c’est là et nulle part ailleurs (de mon propre avis et de beaucoup d’autres aussi).

Depuis que l’on sait qu’on va aller en Thaïlande, je parle à Clo du Lumpinee. Lumpinee par ci, Lumpinee par là. Elle ne veut jamais venir voir de gala avec DSC_0032moi en Belgique mais est d’accord, pour me faire plaisir, de prendre sur elle même et de venir voir avec moi voir des sauvages se taper dessus.

(Message de Clo : Je me disais que ma bague serait là, devant mon nez, dans la chambre, sous mon coussin après la boxe ! QUE NENNI !!! )

On prend donc le skytrain pour la première fois. On le fait presque les yeux fermés, c’est assez facile de se repérer. J’impressionne trop Clo qui n’en revient pas comme je me débrouille. Mais bon, je n’ai pas vraiment de mérite, prendre le métro à Bangkok ou en Belgique, c’est tout à fait pareil.

Une fois sorti des transports en commun, on fait quelques centaines de mètres et on arrive devant ce temple de la boxe. J’hume l’air, je sens déjà la transpiration, le sang frais, le sang séché, je sens l’excitation des parieurs, des boxeurs. Une dame nous aborde pour nous vendre des places.

J’ai mon idée bien arrêtée, je veux aller dans les cages à poules  tout derrière avec les parieurs. C’est là qu’il y aura le plus d’ambiance et c’est surtout pour ça que je veux aller là. En plus, je pourrai crier autant que je voudrai, je me fondrai dans la foule. Oui, j’ai bien écrit je veux. Je veux ressentir toutes les vibrations du stade, je veux ressentir tous les frissons à chaque fois qu’un boxeur donne un coup. Seulement voila, le dicton ne dit-il pas : “Ce que femme veut, femme l’obtient”. Si ce n’est pas un dicton officiel, il s’applique en tout cas assez bien à ma Clo.

On opte donc finalement pour des places VIP. Clo préférait être assise. Elle faisait déjà l’effort de venir, alors je pouvais bien faire çaDSC_0083 pour elle. On est juste assis à côté du camp du boxeur au short bleu. Il faut savoir qu’il s’agit toujours d’un combat du short rouge contre le short bleu. Et oui, dans les shorts il y a les boxeurs. Non, il ne s’agit de deux shorts seuls qui se battent, on est dans la vraie vie là, on arrête d’imaginer des bêtes choses. On est ultra touriste, imaginez : on est assis à 2m du boxeur du combat suivant, il est ultra concentré, ultra musclé, ultra tracé, ultra tout quoi. Nous, on est à côté, avec l’appareil photo dans une main, un chips dans l’autre main, on le prend en photo, on mange et on le félicite en même temps … Quand j’y repense, c’est quand même vraiment la honte, enfin soit.

Je vous épargnerez le détail de chaque combat, sinon je vais écrire 50 pages de blog. Je peux vous dire que l’on a vu deux KO, un vol manifeste, des gamins de 12 ans boxer et surtout, surtout, mais alors là surtout, CLO A ADORE. Elle criait comme tous les spectateurs, elle avait les yeux qui pétillaient, on voyait l’excitation en elle, c’était incroyable. ça faisait vraiment trop plaisir à voir. Moi qui avait peur qu’elle s’embête, c’était tout le contraire.

C’est fou l’ambiance qu’il y a dès que le troisième round (sur cinq) est terminé. Les parieurs se lèvent, font mille gestes et se mettent à crier à chaque coup. Ayéééééé, Ayééééééé, Ayéééééééé, ouuuuuuuuuhhh (quand il ramasse un coup), ouuuuuuhhhhhh, ayéééééééééééééé. A voir, à faire, à entendre, à vivre. DSC_0037 Voila tout ce que je peux dire à ceux qui hésitent. J’ai déjà assisté à plusieurs galas de boxe en Belgique mais jamais je n’avais vu une telle ambiance.

Le Lumpinee Stadium est vraiment le temple de la boxe thaïlandaise, il n’a pas volé son nom. Cette soirée était vraiment parfaite. Clo m’a même dit que si ce n’était pas aussi cher, elle y serait bien retournée le lendemain. C’est vous dire si elle a aimé.

Ce que je peux dire également, c’est qu’après avoir vu les boxeurs, le soir en rentrant dans la chambre, je ne me suis pas baladé torse nu en faisant le malin. Après les avoir vu, on ne peut que se sentir super crevette. Si tu crois avoir des muscles, oublie ça, ce n’est rien comparé à eux :-).

Ah oui, et une dernière chose également. A ceux qui se posent la question, je n’ai pas boxé, ni donné ni ramassé de coups. Je pense que j’aurais pu tenir 1 round et demie contre un gamin de 6-7 ans. Et encore … et encore … 🙂

Demain, on va visiter les klongs dans le vieux Bangkok, journée que l’on attend également depuis longtemps.

Clo & Mich

Advertisements
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s