Le blog voyage de Clo & Mich

All about our future trips

Cambodge (j-10) En Bateau Express vers Battambang July 1, 2011

Filed under: Cambodge,Voyage — mitchb2102 @ 4:38 am

On voit très souvent ici en Thaïlande et au Cambodge des noms de compagnies qui terminent par express ou speed. Bus express, speed boat, taxi express et j’en passe. Bien sur ici express veut tout dire SAUF RAPIDE…

DSC_0075Quand nous avons pris nos renseignements sur le trajet en bateau, la première personne nous a affirmé que le trajet prenait 7h. La seconde nous a donné un trajet légèrement plus long, 11h. Là où nous avons acheté nos billets, on nous a dit 9h, ça faisait une moyenne des deux donc on l’a pris là.

 

Oui je vous vois déjà venir, vous vous dites que l’on est bête. Si on nous a donné des temps aussi différents, c’est surement parce qu’il y a plusieurs compagnies de bateau. C’est bien sur ce que l’on a demandé mais non, il n’y en a qu’une ! Alors qui croire dans tout ça ? Et bien personne, il faut monter sur le bateau et puis laissons faire les choses. Les vacances, l’aventure, c’est ça également après tout Sourire.

Il pleut toujours ce matin, le voyage risque d’être amusant … On arrive au port d’embarcation sur le coup de 7h. On a une espèce de grande barque, avec une banquette de chaque côté du bateau. Un gros moteur à l’arrière qui va dégommer toute la faune et la flore du fleuve et nos oreilles par la même occasion. Ouf, il y a quand même un toit sur ce bateau ! Il y a des toilettes aussi, nous sommes sauvés ! Des hommes prennent nos sacs et les mettent sur le toit justement !!!!! ça ne va jamais tenir ce truc, ils vont voler à l’eau. J’ai d’ailleurs laissé mon portable dedans, je n’aurais jamais cru que mon sac se retrouverait sur le toit d’un bateau.

On démarre sur les chapeaux de roues, on traverse des villages flottants où tous les enfants sourientDSC_0062 et nous disent “helloooo”. Je pensais que les klaxons (qu’ils utilisent ici à outrance) étaient réservé à la route mais pas du tout ! Sur l’eau également, il n’arrête pas de klaxonner. Notre bateau express est en fait un bateau qui s’arrête partout pour em(dé)barquer les locaux et leurs marchandises ! A un moment, il fait mine de prendre un petit embranchement sur la droite. Il se met à klaxonner comme un fou car de chaque côté du “fleuve”, il y a des maisons bateaux.

Le capitaine n’en a rien à faire, il continue à klaxonner et force le passage. ça frotte des deux côtés, il pousse tous les bateaux mais il passe quand même. Mouais … ça promet pour la suite tout ça, c’est quand même sport ! Cela va maintenant faire deux bonnes heures que l’on navigue et on a l’impression de n’avoir pas fait 30km. Le trajet va être long j’ai l’impression.

Un peu plus tard, on fait une petite pause où les quelques locaux qui restaient sur notre bateau à rame … s’empressent d’aller manger. Pour Clo & moi, après notre aventure culinaire des temples à Siem Reap, on fait une croix sur ce repas !!! On reprend notre route, le bateau alterne toujours entre ses énormes coups de klaxons, ses pointes de vitesse où le moteur hurle toute sa puissance, entre les arrêts pour déposer les locaux ou pour réparer le moteur. On se marre assez bien (en tout cas pour moi) mais Clo est un peu stressée.

 

On prend un nouvel embranchement et maintenant la rivière/fleuve serpente à travers la végétation. Le bateau est donc obligé de naviguer extrêmement lentement. A chaque nouveau tournant, il klaxonne, il longe le côté gauche ou droit de la rive, ré accélère jusqu’au prochain tournant. Bien sur, le capitaine s’en fiche que l’on se prenne toutes les branches dans la tête, on doit donc se tenir courbé à l’intérieur pour ne pas finir empalé !!!

 

Après je ne sais combien d’heures, le bateau accélère à fond. On l’entend ensuite klaxonner en DSC_0090continu, couper le moteur, le faire aller en marche arrière et encore klaxonner. Je regarde sur le côté et je vois un pauvre pêcheur avec sa barque en plein sur notre trajet. Le pêcheur est affolé, il reste sur sa barque et nous nous rapprochons de lui à grande vitesse quand même. Au tout dernier moment, quand notre bateau a percuté le sien, il a fait un plongeon digne des jeux olympiques. Il a bien sur crié mais notre bateau a continué son trajet comme si de rien n’était. Si un jour ce pêcheur lit mon blog, je ne peux que le féliciter du réflexe qu’il a eu, c’était un magnifique plongeon.

Moment de tristesse pour Clo & moi car le pauvre pêcheur s’est retrouvé tout habillé dans l’eau, il a perdu, si ça se met, ses maigres proies attrapées et on ne sait pas si son bateau est toujours entier. Ils sont déjà tellement pauvres ici que ça ne va rien arranger à qualité de vie. Après ce moment tristesse, moment de stress pour Clo, moment de rigolade pour moi. Notre bateau a quand même bien pris, la coque est percée sur le dessus. Ce qui fait que quand il se remet à accélérer, toute l’eau rentre dans notre bateau. Tout le monde lève ses sacs de voyages et les place sur la banquette.

Vous savez, ici en Asie, ce sont les rois de la débrouille. Ni une ni deux, une des personnes qui gère le bateau va sur le devant (proue ou poupe, aucune idée mais je penche plus pour poupe), ouvre une petite trappe. Il prend un grand morceau de chiffon et colmate comme il peut le trou. Clo me regarde affolée et me demande si on va mourir. Hihihi, elle se stresse pour un rien quand même. On n’est pas non plus en train de couler, en tout cas pas encore.

 

Après notre léger accident, c’est la pluie de mousson qui vient nous faire un petit coucou.DSC_0091 Heureusement notre bateau express à 20$/personne quand même (!!!) a tout prévu. Il y a des bâches sur les côtés pour nous protéger. Enfin par bâches, je veux plutôt dire des espèces de rideaux en coton. Il pleut à peine que tout l’eau traverse les rideaux et nous nous retrouvons avec le derrière trempé. Clo commence vraiment à apprécier le trajet. On nous avait prévenu que c’était chouette à faire et un peu sport, on aura eu droit à la totale ainsi !

Finalement il est à peine 14h40 lorsque l’on aperçoit un grand pont avec des bus. On se dit que ça ne peut pas être notre destination, il est beaucoup trop tôt. Pourtant c’est le cas, on est bien arrivé sur Battambang !

On est sein et sauf, nos sacs sont bien restés sur le toit et ils sont même secs, respect.

Clo & Mich

 

ps: nos ventres se portent mieux, on n’a même pas du tester la toilette du bateau.

Advertisements
 

3 Responses to “Cambodge (j-10) En Bateau Express vers Battambang”

  1. mummy Says:

    eh bien voilà, après le taxi fou voici le bateau en folie: la croisière s’amuse!! je comprends le stress de Clo, mais avec Indiana Jones, no problèmo héhé, allez les zamours, encore des nouvelles comme çà s’est très rigolo.
    je vous embrasse très fort

    • mitchb2102 Says:

      On aurait été aussi vite en ramant j’ai l’impression. Mais c’était une chouette expérience à faire au moins une fois :-).
      Gros bisous de nous deux.

  2. Que tal buen amigo, me encantaria que me dijeras donde puedo realizar la suscripcion para tu blog, me gusta mucho. saludos


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s