Le blog voyage de Clo & Mich

All about our future trips

Thaïlande (J-17/19) Koh Lanta, la Déception July 10, 2011

Filed under: Thailande,Voyage — mitchb2102 @ 3:18 am

Pas de speed boat ce jour pour se rendre directement de Phi Phi vers Lanta. On prend donc un bateau pour Krabi suivi d’un mini van vers Lanta. On doit prendre deux fois un bateau pour nous faire traverser ce qu’il y a d’eau. On arrive sur Koh Lanta, on pense directement à notre émission préférée sur TF1.

On a sélectionné notre logement sur base de TripAdvisor. Il s’agit de Long Beach Chalet, un petit resort tenu par une famille de Thaïlandais. Tout le monde vante la gentillesse de ceux-ci ainsi que la DSC_0028nourriture de la maman. On arrive donc sur le coup de 13h je pense et nous sommes accueillis par Tam (le frère) et Taya (la jolie sœur). Oops, le mot m’a déjà échappé. Je vois Clo qui me regarde du coin de l’œil, les dents sont déjà sorties, elle est prête à mordre… J’essaierai donc de ne plus faire allusion à cette jolie créature, aieeeeeeeeeeeeee ! Fini, promis, juré, je ne le dirai plus. Allez voir vous même si vous voulez vous faire votre propre idée.

Notre chalet est magnifique, je pense que de tous les logements que l’on a déjà fait ici, c’est le plus beau. Il est décoré avec gout, il est simple, propre, de belles couleurs, bien agencés, bref parfait. On dépose nos bagages et on se précipite sur la plage qui se trouve à une 50aine de mètres d’où on loge.

Le drame … je ne vois pas comment je pourrais écrire autrement ce qu’on a ressenti. Ce qu’on ne savait pas, ce que l’on ne nous avait pas dit, ce que l’on ne trouve pas comme information sur internet facilement, c’est que pendant la saison des pluies, Koh Lanta attrape toutes les poubelles des iles alentours. La plage, sur toute sa longueur (elle fait des kms quand même), est jonchée de débris en tout genre. Du simple morceau de plastique au tesson de DSC_0012bouteille. Il est donc impossible de s’y baigner, il serait beaucoup trop dangereux de le faire.

On loue donc une mobylette pour aller explorer toute la côté de l’ile.Elle est assez classe je trouve, elle est rose. On a deux casques roses en plus, en parfaite harmonie. La pink team en action, c’est moi qui vous le dit! On trouvera peut-être un endroit où c’est plus propre.  Malheureusement, toutes les personnes que l’on rencontre nous disent toutes qu’il n’y a pas un seul endroit propre ici. On tente notre chance mais effectivement, rien n’est concluant. Enfin pour cette journée ce n’est pas très grave, on a fait une chouette balade en mopette. Clo a même conduit, elle s’est assez bien débrouillée, voyez par vous même !

 

 

DSC_0057Le soir, on mange au chalet. C’est la mère de Tam & Taya qui cuisine. Ils ont tous vécu pendant 8 ans à Birmingham, ils tenaient un restaurant là-bas. Sa maman a pour habitude d’aller acheter de la nourriture fraiche au marché le matin et de concocter des plats qu’on ne mange habituellement pas. C’est la stricte vérité, tout ce que l’on a mangé pendant ces deux jours, on ne l’avait jamais gouté avant. C’était un délice, on a même hésité à rester plus longtemps ici rien que pour la nourriture. J’ai proposé à sa maman de rentrer en Belgique avec nous. Elle a bien rigolé mais n’était pas tellement d’accord, dommage Sourire.

Le lendemain, on repart en exploration. Il parait que la Bamboo Beach est propre. Elle se trouve à l’extrême Nord ou Sud (aucune idée) de l’ile. Pour y accéder, on passe par DSC_0024un chemin rempli de pierres et de boue. Heureusement qu’on avait roulé avant au Cambodge, on avait l’habitude. Sur le chemin, on s’arrête car des dizaines de singes sont sur la route et sur le côté. On les observe, on les prend en photo et on continue notre chemin. Après quelques kms assez dangereux, on arrive en effet à la Bamboo Beach. Elle semble moins sale que les autres, mais ce n’est quand même pas encore très propre. La mer est en plus assez déchainée ici, il y a pas mal de rocher. On ne va pas prendre le risque de se faire mal, ça serait vraiment bête.

 

On repart donc “rider” à travers toute l’ile. On s’arrête chez un peintre et on craque non pas sur une, mais sur deux peintures. Tant pis après tout, autant se faire plaisir. Vu qu’on n’arrive pas à choisir celle qui nous plait le plus, on prend les deux. Oui, on est comme ça nous !

On avait au départ prévu de passer 4 nuits ici mais on va repartir dès demain matin. Tam & Taya nous comprennent parfaitement. Ils nous aident pour réserver une navette. On va aller voir du côté d’Ao Nang si l’eau et la plage sont meilleures.

Clo & Mich

Advertisements
 

2 Responses to “Thaïlande (J-17/19) Koh Lanta, la Déception”

  1. mummy Says:

    bravo Clo, te voilà digne de faire concurrence à Valentino Rossi!!
    je pense que Stef à un plus mauvais souvenir de sa randonnée à mobylette 🙂
    allez je pars les conduire à l’aéroport de Charleroi c’est çà les vacances çà s’en va et çà revient :):):)):
    grrrrrrrrrrrrrrros bisous à vous deux

  2. kate Baker Says:

    Et benh tu conduis bien dis donc tu m ‘apprendras ? 🙂 Parce que moi en mopette dés que ça accélère je balance dans tous les sens et le scooter me glisse entre les mains et part tout seul sur la route !! Hihihi 🙂

    Dommage pour KOh Lanta j ‘espère que vous retrouverez vite une île paradisiaque bisouuuuus


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s